TechTarget
Accès rapide :
Definition

IBM SoftLayer

Plateforme informatique du Cloud public, IBM SoftLayer propose des services de calcul, de réseau, de stockage, de sécurité et de développement d'applications. Les administrateurs et les utilisateurs du Cloud y accèdent par Internet ou par une connexion réseau dédiée.

IBM SoftLayer est largement considérée comme une infrastructure à la demande (IaaS, Infrastructure as a Service), une sorte de Cloud computing où un fournisseur tiers héberge des matériels, logiciels et autres composants d'infrastructure pour le compte de ses utilisateurs.

Pour le calcul, IBM SoftLayer propose diverses configurations de serveurs nus (ou « bare metal ») et de serveurs virtuels, avec un choix de systèmes d'exploitation, d'hyperviseurs et de plateformes de base de données. Les configurations de serveurs virtuels sont proposées selon un modèle multitenant ou monotenant, alors que les serveurs nus sont fournis exclusivement en mode monotenant.

Les offres de stockage en Cloud IBM SoftLayer incluent les modes bloc, fichier et objet, ainsi que des services de sauvegarde. Les services réseau comprennent la répartition des charges (ou « load balancing »), des liaisons directes qui permettent une connexion privée à un datacenter SoftLayer, des services de domaine et des appliances réseau virtualisées.

Parmi les autres services IBM SoftLayer, citons également des offres de sécurité, notamment des pare-feu et la gestion des certificats SSL, ainsi que des services de développement comme la file d'attente de messages et le transcodage numérique.

Le haut degré d'automatisation et d'intégration d'IBM SoftLayer signifie que les administrateurs peuvent gérer et intégrer tous les éléments du service au moyen d'une interface de programmation d'applications (API) propriétaire, d'un portail Web et d'applications mobiles. D'autres outils sont disponibles pour déplacer et faire évoluer les images de serveurs virtuels et nus à mesure que les besoins évoluent.

Souvent considérée comme concurrente d'autres plateformes du Cloud public, notamment Amazon Web Services (AWS), Microsoft Azure et Google Cloud Platform, IBM SoftLayer s'en différencie en ce qu'elle laisse toute liberté aux administrateurs pour l'allocation de ressources, par exemple des serveurs nus, au niveau du datacenter. La plateforme dispose d'un parc de datacenters et de sites d'exploitation réseau en Amérique du Nord, en Europe et en Asie, connectés par des liaisons réseau privées.

C'est en juillet 2013 qu'IBM a racheté la société Softlayer, fondée en 2005, dont la plateforme constitue désormais la base de la division des services Cloud d'IBM.

Cette définition a été mise à jour en avril 2018

LeMagIT

Close