TechTarget
Accès rapide :
Definition

RFID (radio frequency identification)

La radio-identification, plus connue sous le sigle RFID (Radio Frequency IDentification) est une technologie qui consiste à intégrer une induction électromagnétique ou électrostatique dans les ondes radio (RF) du spectre électromagnétique, afin d'identifier de façon unique un objet, un animal ou une personne.

La RFID a de plus en plus tendance à remplacer le code à barres dans l'industrie. Son avantage : la lecture se fait sans contact physique direct ni contact optique (ligne de visée). Un système RFID se compose de trois éléments : une antenne et un émetteur-récepteur (souvent combinés dans un seul lecteur), et un transpondeur (l'étiquette).

L'antenne utilise les ondes radio pour transmettre un signal qui active le transpondeur. Dès qu'elle est activée, l'étiquette renvoie des données à l'antenne. Les données servent à informer un contrôleur de logique programmable qu'une action doit avoir lieu. Il peut s'agir tout simplement de lever une barrière d'accès ou, plus compliqué, de communiquer avec une base de données pour mener à bien une transaction monétaire.

Les systèmes RFID à basse fréquence (de 30 à 500 KHz) ont des portées de transmission relativement courtes (moins de 1,80 m en général). Les systèmes RFID à haute fréquence (de 850 à 950 MHz et de 2,4 à 2,5 GHz) offrent des portées de transmission supérieures (plus de 27 m). En règle générale, plus la fréquence est élevée, plus le système coûte cher.

La RFID est parfois désignée sous l'appellation « système dédié de communication à courte portée (DSRC, Dedicated Short Range Communication) ».

 

Cette définition a été mise à jour en mai 2018

- ANNONCES GOOGLE

LeMagIT

Close