TechTarget
Accès rapide :
Definition

TCO

Le coût total de possession, ou TCO (Total Cost of Ownership) est une estimation des dépenses associées à l'achat, au déploiement, à l'utilisation et au retrait d'un produit ou d'un équipement.

Le TCO calcule le coût de l'achat sur la totalité du cycle de vie du produit. Il offre donc une base plus réaliste que le prix d'achat seul pour déterminer la valeur d'un investissement (coût comparé au retour sur investissement, ou ROI).

Le TCO global inclut les dépenses directes et indirectes, et des dépenses incorporelles qui peuvent avoir une valeur monétaire. Par exemple, le TCO d'un serveur peut inclure un prix d'achat élevé, un prix raisonnable pour le support continu et un faible temps de gestion système en raison d'une interface conviviale.

Le TCO inclut les coûts cumulés de l'achat au déclassement. Pour un serveur de datacenter, par exemple, on compte le prix d'acquisition initial, les réparations, la maintenance, les mises à niveau, les contrats de service ou de support, l'intégration réseau, la sécurité, les licences logicielles (comme Windows Server 2012 R2) et la formation des utilisateurs. On peut également y inclure les conditions de crédit associées à l'achat du produit par l'entreprise. Après analyse, le responsable des achats peut attribuer une valeur monétaire aux investissements incorporels, comme le temps de gestion des systèmes, la consommation électrique, les temps d'arrêt, l'assurance et d'autres charges. Pour déterminer la viabilité d'un achat, il faut comparer le coût total de possession et les avantages totaux de possession.

Plusieurs méthodes et logiciels permettent de calculer le coût total de possession, mais aucun n'est parfait. De nombreuses entreprises n'arrivent pas à décider d'une méthode unique, ce qui est dommage, car elles ne peuvent pas baser leurs décisions d'achat sur des informations cohérentes.

Par ailleurs, il est difficile de déterminer les coûts d'exploitation pour un seul équipement IT : certains éléments de coût sont facilement négligés et d'autres comparés à tort entre produits. Prenons l'exemple d'un serveur dont le coût de maintenance tient compte du coût des pièces. Ce calcul peut faire grimper le coût de maintenance par rapport à celui d'un autre serveur, mais élimine un élément de coût supplémentaire lié à l'achat des pièces.

L'analyse du coût de possession n'anticipe généralement pas les augmentations de coûts imprévisibles, par exemple l'augmentation plus importante que prévue des coûts liés aux pièces de rechange à la suite d'un changement de fournisseur. Les calculs de TCO ne peuvent pas tenir compte de la disponibilité des mises à niveau et des services ni de l'impact des relations avec le fournisseur. Si un fournisseur refuse d'offrir un service après trois ans, ne stocke plus de pièces après cinq ans ou met fin au support de certains logiciels, l'entreprise peut subir des coûts supplémentaires inattendus et importants qui peuvent faire s'envoler le TCO bien au-delà de l'estimation initiale.

Les dirigeants d'entreprise et les responsables des achats effectuent une analyse du coût total de possession pour plusieurs options, puis comparent les TCO pour déterminer le meilleur investissement à long terme. Par exemple, le prix d'achat d'un serveur peut être inférieur à celui d'un modèle concurrent, mais le décideur peut voir que les mises à niveau anticipées et les contrats de maintenance annuels provoquent une hausse du coût total. A l'inverse, le TCO d'un modèle peut être légèrement supérieur à celui d'un autre modèle, mais son avantage total de possession dépasse de loin celui de l'offre concurrente.

Sans analyse de TCO, les entreprises pourraient commettre de graves erreurs de calcul des budgets IT ou acheter des serveurs et d'autres composants inadaptés à leur besoins informatiques, ce qui au final se traduirait pas des services lents, des temps d'arrêt non maîtrisés, etc.

Cette définition a été mise à jour en juin 2016

- ANNONCES GOOGLE

LeMagIT

Close