TechTarget
Accès rapide :
Definition

Transformation de l'informatique ou de l’IT (IT transformation)

La transformation de l'informatique est une réévaluation et un remaniement complets des systèmes informatiques d'une organisation, destinés à améliorer leur efficacité et la fourniture des services dans une économie numérique.

Elle est la base de la stratégie plus large de transformation numérique d'une organisation et est menée par les dirigeants, par exemple le DSI. Elle peut impliquer des changements, et une modernisation, en termes d'architecture réseau, de matériel, de logiciels, de gestion des services informatiques, de stockage et d'utilisation des données. On l'appelle parfois familièrement la stratégie du « supprime et remplace ».

Objectif de la transformation de l'informatique

Les entreprises doivent prendre des mesures pour ne pas se laisser distancer sur un marché de plus en plus numérique et concurrentiel, non seulement en optimisant leurs systèmes, mais également en créant et en achetant des applications et des services qui apporteront un meilleur éclairage sur leurs activités, leur secteur et leurs clients. Très souvent, la transformation de l'informatique vise à faire passer le service informatique d'une organisation réactive, non flexible, à un département de l'entreprise proactif, flexible, capable de réagir rapidement aux conditions changeantes des activités numériques et de prendre des décisions plus éclairées.

Selon Deloitte, le but ultime de ces efforts est de « réimaginer le développement des systèmes informatiques, leur mise à disposition et leurs modèles d'exploitation, en renforçant la capacité de l'IT à collaborer efficacement au sein de l'entreprise et au-delà de ses frontières traditionnelles ».

Bienfaits attendus

La transformation de l'informatique, lorsqu'elle est une réussite, met en place une solide infrastructure de base sur laquelle s'appuyer pour fournir des services automatisés, du cloud computing et de nouveaux modèles d'exploitation. Elle permet également d'automatiser et d'accélérer le déploiement des services informatiques et réduit les risques pendant ce déploiement. Elle ouvre la voie à une mise en œuvre de l'informatique à la demande, moins coûteuse, plus flexible et favorable à l'innovation.

En optimisant les modèles de coûts informatiques traditionnels, les organisations réduisent leurs dépenses opérationnelles, ce qui libère une partie du budget de l'informatique pour la transformation numérique. La transformation de l'informatique améliore également l'harmonisation entre l'IT et les activités de l'entreprise.

Etapes importantes

Toute transformation de l'informatique exige une stratégie efficace. Son point de départ est une vision claire, cohérente, de l'avenir de l'IT et des arguments en faveur de cette transformation. Cette vision doit être définie avec la contribution et sous l'égide des hauts dirigeants de l'entreprise. Les responsables administratifs et informatiques doivent, eux aussi, définir les besoins fondamentaux, la portée et l'ampleur du projet de transformation de l'informatique, y compris en fixant un calendrier détaillé du projet.

Matt Griffiths, vice-président et DSI de Stanley Black & Decker Industrial, explique comment les DSI devraient contribuer à la transformation de l'informatique numérique d'une entreprise.

Il est également important que les entreprises précisent leur approche en matière de partenariats et de gestion des fournisseurs, et désignent une personne ou une équipe chargée d'analyser les performances et la pertinence des fournisseurs et des partenaires. Les méthodes de mise en œuvre jouent aussi un grand rôle, notamment en planifiant des activités de validation de principe, des pilotes et des procédures pour tester rapidement les nouvelles technologies et leur influence sur le processus métier.

Quels que soient le secteur et la maturité informatique de l'entreprise, une stratégie de transformation de l'informatique doit comporter trois étapes importantes, selon Dell EMC :

  • Moderniser l'infrastructure IT vitale existante pour améliorer l'efficacité en termes de charges d'exploitation et de frais généraux de gestion ;
  • Automatiser les processus informatiques pour réduire les risques et accélérer la mise à disposition et le déploiement des applications. Cette étape comprend l'automatisation de la fourniture et de la consommation des services informatiques ;
  • Transformer les processus et les opérations IT de manière à accroître la flexibilité et harmoniser le plus possible les objectifs, le personnel et les rôles informatiques.

Difficultés de la transformation de l'informatique

Beaucoup d'entreprises ne sont pas nées à l'ère du numérique, ce qui signifie qu'elles ne jouissent pas de la liberté nécessaire pour supprimer et remplacer rapidement et complètement tous leurs systèmes informatiques.
Ces entreprises doivent se débattre avec les applications, les systèmes et les modèles de gestion hérités qui limitent leur aptitude à se transformer, tout en élaborant des stratégies pour intégrer les technologies et les approches modernes. Ces stratégies consistent notamment à transférer le budget et les ressources consacrés à l'informatique traditionnelle vers les nouvelles initiatives de transformation numérique.

Comme pour tout changement organisationnel à grande échelle, la transformation de l'informatique influe sur le workflow, les règles d'entreprise et, peut-être le point le plus important, la culture d'entreprise.

Selon une étude récente de Gartner, la culture serait l'un des principaux obstacles que les DSI doivent surmonter pour réussir à transformer une organisation en une entreprise numérique. Une vision unifiée de l'avenir de l'entreprise est essentielle, de même que la communication à l'échelle de l'entreprise et la formation sur les nouveaux processus et technologies informatiques.

Cette définition a été mise à jour en décembre 2018

- ANNONCES GOOGLE

LeMagIT

Close