TechTarget
Accès rapide :
Definition

agnostique

agnostique

En informatique, un état est dit « agnostique » lorsqu'il se rapporte à une ressource généralisée au point d'être interopérable au sein de systèmes distincts, à savoir indépendante de ceux-ci. Le terme peut désigner non seulement un logiciel ou un élément matériel, mais également des pratiques ou des processus métier.

Le mot agnostique vient du grec « a- » qui signifie « sans » et « gnōsis » qui signifie « connaissance ». En informatique, il traduit la capacité d'une ressource à fonctionner sans « connaître » les détails sous-jacents du système au sein duquel elle est exploitée.  En terme d'interopérabilité, l'agnosticisme d'une ressource provient généralement soit de la conformité à des normes largement répandues, soit d'éléments ajoutés (tels qu'un codage) qui permettent à un système donné de fonctionner dans un panel d'environnements variés.

Quelques exemples d'agnosticisme en informatique :

  • Un logiciel agnostique en termes de plateforme s'exécute sur n'importe quelle combinaison de systèmes d'exploitation et d'architectures de processeur sous-jacentes. Ces logiciels sont parfois appelés « inter-plateformes ».
  • Un logiciel agnostique en termes d'équipement – ou indépendant des équipements – fonctionne à l'échelle de différents types d'équipements, tels qu'ordinateurs de bureau et portables, PC tablettes et smartphones.
  • Les fonctions logicielles agnostiques en termes de base de données – indépendantes des bases de données – s'exécutent sur le SGBDR de n'importe quel éditeur. Parmi ces produits indépendants des bases de données, on trouve les analytiques métier (BA, Business Analytics) et les logiciels de planification des ressources d'entreprise (ERP, Enterprise Resource Planning).
  • Un logiciel est dit agnostique en termes de protocole lorsqu'il est indépendant des protocoles de communication. Il négocie alors le protocole avec son homologue, puis entame la communication.
  • Un logiciel agnostique en termes de processus métier fonctionne dans des environnements métier distincts. Un service indépendant des processus métier qui intègre la logique associée à une entité métier spécifique – telle qu'une « facture » ou une « réclamation » – en est un exemple.
  • Un logiciel intermédiaire, ou middleware, agnostique en termes d'éditeur peut interférer entre les logiciels de différents éditeurs, et non plus uniquement entre deux applications spécifiques.  
  • Une gestion des licences agnostique en termes de matériel fonctionne selon un modèle par équipement ou par utilisateur, plutôt qu'en associant chaque licence à un appareil ou une machine virtuelle (VM) spécifique.

C'est Thomas Henry Huxley qui, en 1869, a créé le terme « agnostique » dans le cadre de sa philosophie. Celle-ci rejetait la validité des revendications d'une connaissance spirituelle, particulièrement en référence à l'existence ou la non-existence d'une ou plusieurs divinités.

 

Cette définition a été mise à jour en avril 2018

- ANNONCES GOOGLE

LeMagIT

Close