TechTarget
Accès rapide :
Definition

layering applicatif (app layering)

Le layering applicatif (ou app layering) permet de fournir des applications virtuelles qui fonctionnent dans des couches distinctes d'un poste de travail virtuel, mais qui interagissent avec le système d'exploitation et d'autres applications comme si elles étaient installées en natif sur l'image de base.

Cette technologie permet aux équipes informatiques d'installer, de mettre à jour et de gérer des applications indépendantes des images de base pour les postes de travail virtuels des utilisateurs. Plutôt que de déployer des images de base distinctes pour chaque service ou groupe d'utilisateurs, il suffit ainsi aux entreprises de déployer moins d'images, voire une seule image. Pour les équipes informatiques, la fourniture d'applications en couches distinctes du système d'exploitation du poste de travail virtuel réduit le temps de gestion des images et facilite l'application immédiate de mises à jour ou de correctifs.

Le layering applicatif met en oeuvre un disque dur virtuel (VHD, Virtual Hard Disk) Microsoft ou un disque de machine virtuelle (VMDK, Virtual Machine Disk) VMware situé sur un partage de fichiers en réseau pour mettre les applications à disposition des utilisateurs. Les outils de layering applicatif utilisent des filtres basés sur des critères tels que les groupes d'utilisateurs ou les emplacements pour déterminer les couches à mettre à disposition des utilisateurs. Les applications découpées en couches sont attribuées aux postes de travail virtuels des utilisateurs lorsqu'ils se connectent, et s'exécutent au sein de l'OS hôte en mode d'interopérabilité native, bien qu'elles ne soient pas installées sur l'image virtuelle.

Dans la plupart des cas d'utilisation, le layering applicatif ne remplace pas directement les solutions de virtualisation des applications telles que Microsoft App-V et VMware ThinApp. Il cible les applications qui doivent communiquer avec les pilotes de périphérique et de kernel, les plug-ins ou d'autres applications, alors que les outils de virtualisation peuvent fournir des applications incompatibles avec l'OS hôte ou d'autres applications.

Citrix AppDisk, VMware App Volumes, Liquidware Labs FlexApp et Unidesk sont des exemples d'outils de layering applicatif. AppDisk est compatible uniquement avec les plates-formes de virtualisation Citrix XenApp et XenDesktop, mais il est possible d'utiliser App Volumes, FlexApp et Unidesk avec VMware Horizon, Microsoft Remote Desktop Session Host, XenApp ou XenDesktop.

Cette définition a été mise à jour en avril 2018

- ANNONCES GOOGLE

LeMagIT

Close