TechTarget
Accès rapide :
Definition

lecteur de disque dur

lecteur de disque dur

Le lecteur de disque dur (HDD, Hard Disk Drive) est le mécanisme qui contrôle le positionnement, la lecture et l'écriture du disque dur, ce dernier assurant le stockage des données. Souvent abrégé en lecteur de disque, voire abusivement en disque dur, il ne désigne pas la même chose que le disque dur mais est fourni avec lui, sous forme d'une entité unique, ce qui explique que les termes soient souvent utilisés de manière interchangeable. On trouve des lecteurs de disque dans les ordinateurs de bureau, les appareils mobiles, l'électronique grand public et les baies de stockage d'entreprise des datacenters.

Bill Hammack, du département d'ingénierie chimique et biomoléculaire de l'Université de l'Illinois à Urbana, montre le fonctionnement d'un HDD.

Historique des lecteurs de disque dur

Le disque dur a été inventé en 1953 par des ingénieurs d'IBM qui cherchaient un moyen économique d'accéder de façon aléatoire à de grandes quantités de données. Les lecteurs de disque développés étaient de la taille de réfrigérateurs, pouvaient stocker 3,75 mégaoctets (Mo) de données et ont commencé à être commercialisés en 1956. Memorex, Seagate et Western Digital faisaient également partie des premiers fournisseurs.

L'encombrement des lecteurs de disque dur n'a cessé de diminuer au fil des progrès de la technologie. C'est au milieu des années 1980 que les formats 3,5 pouces et 2,5 pouces ont vu le jour, devenant alors la norme dans les ordinateurs personnels (PC).

Parallèlement, la densité des lecteurs de disque a augmenté depuis les débuts de la technologie. Les premiers lecteurs pouvaient stocker plusieurs mégaoctets de données, tandis que leur capacité actuelle est de l'ordre du téraoctet (To). Hitachi a commercialisé les premiers disques durs de 1 To en 2007. En 2015, HGST a annoncé le premier disque de 10 To.

Composants d'un lecteur de disque dur

La plupart des lecteurs de disque élémentaires se composent de plusieurs plateaux de disque disposés autour d'un axe central à l'intérieur d'un boîtier hermétique. Le boîtier contient aussi des têtes de lecture et d'écriture et des moteurs.

Composants d'un lecteur de disque dur

Un moteur sert à faire tourner les plateaux, qui reçoivent les données, à une vitesse de rotation pouvant aller jusqu'à 15 000 tours par minute (plus le nombre de tours par minute est élevé, plus le disque est rapide). Pendant que les plateaux tournent, un second moteur contrôle la position des têtes de lecture et d'écriture qui enregistrent ou lisent les informations sur les pistes de chaque plateau.

HDD et SSD

Les disques à semi-conducteurs, ou SSD (Solid-State Drive), représentent la principale solution de substitution aux lecteurs de disque dur dans les PC et en entreprise.

Découvrez les différences entre un lecteur SSD et un lecteur de disque dur dans cette vidéo de StaplesTechTV.

Contrairement aux disques durs, les SSD ne contiennent aucune partie mobile. Ils présentent également une latence inférieure à celles des HDD et sont donc souvent privilégiés pour stocker des données stratégiques nécessitant un accès rapide, ainsi que pour les applications exigeant de très nombreuses entrées/sorties. Cependant, les SSD sont plus chers que les HDD en termes de coût par gigaoctet. De nombreuses baies de stockage d'entreprise combinent HDD et SSD dans le but de réduire les coûts tout en améliorant les performances.

Avancées de la technologie des HDD

En 2013, Seagate a annoncé des lecteurs de disque dur utilisant la technologie SMR (Shingled Magnetic Recording). Cette technique augmente la densité du stockage dans les lecteurs de disque dur en faisant chevaucher les pistes magnétiques sur chaque disque, comme les bardeaux d'un toit (shingle, en anglais), au lieu de les placer simplement côte à côte.

Cette vidéo de HddSurgery montre l'intérieur d'un HDD à l'hélium HGST.

HGST a annoncé le lancement du premier lecteur de disque dur rempli à l'hélium en 2012. En effet, l'hélium étant plus léger et dégageant moins de chaleur que l'air, son utilisation peut entraîner des économies d'énergie, augmenter la densité du lecteur et améliorer les performances par rapport aux lecteurs classiques. En 2016, Seagate a, à son tour, annoncé la sortie de son propre lecteur de disque de 10 To à l'hélium.

Cette définition a été mise à jour en mai 2018

- ANNONCES GOOGLE

LeMagIT

Close