TechTarget
Accès rapide :
Definition

Disk mirroring (RAID 1) ou mise en miroir

La mise en miroir, ou disk mirroring, également connue sous le nom de RAID 1, consiste à répliquer les données entre au moins deux disques. La mise en miroir constitue une solution idéale pour les applications exigeant des performances et une disponibilité élevées, telles que les applications transactionnelles, les messageries et les systèmes d'exploitation.

Les disques étant tous deux opérationnels, il est possible de lire les données simultanément à partir de l'un et de l'autre, ce qui accélère les opérations de lecture. La batterie RAID continue de fonctionner, même en cas de défaillance d'un disque. En revanche, les opérations d'écriture sont plus lentes puisque chacune d'elles a lieu deux fois.

La mise en miroir permet un basculement sur défaillance instantané des données requises par les applications stratégiques. Si les batteries principales sont endommagées, le trafic est dirigé vers des batteries de sauvegarde, secondaires ou en miroir.

RAID et niveaux RAID

L'architecture RAID, ou Redundant Array of Independent Disks (ensemble redondant de disques indépendants), permet de regrouper des lecteurs physiques distincts de façon à former un ensemble plus volumineux, dit système RAID. Plus le serveur possède de disques mécaniques pour les opérations de lecture ou d'écriture lors de l'accès aux données à partir d'un lecteur, plus les performances s'améliorent.

Les différents niveaux RAID correspondent à différentes manières de regrouper les données sur les disques. Chaque niveau RAID est identifié par le numéro qui suit l'appellation RAID. Les plus courants sont RAID 0, RAID 1 et RAID 5. Le niveau RAID dépend de l'application qui s'exécute sur le serveur. RAID 0 est le mode le plus rapide, RAID 1, le plus fiable et RAID 5, un bon compromis entre les deux.

 RAID levels explained

Il est possible de combiner différents niveaux RAID pour renforcer la protection des données. Par exemple, un utilisateur peut créer deux systèmes RAID 0, puis les combiner pour en faire un système RAID 1. Ainsi, il bénéficie des performances du RAID 0 et de la disponibilité du RAID 1.

Il est important de noter que tous les fournisseurs de batteries de stockage ne prennent pas en charge la totalité des niveaux RAID.

Comparaison du RAID 1 avec les autres niveaux RAID

Le RAID 1 exige un minimum de deux disques physiques, puisque les données sont écrites simultanément à deux emplacements. Les disques sont essentiellement des images miroir réciproques. En cas de panne d'un disque, l'autre peut récupérer les données. La mise en miroir est idéale pour les opérations de lecture très rapides. En revanche, les opérations d'écriture prennent plus de temps, puisque les données doivent être écrites à deux emplacements.

Les RAID 1 et RAID 10 sont deux technologies de mise en miroir. Ils utilisent la moitié des disques disponibles pour les données. La principale différence réside dans le nombre de disques disponibles. Si le RAID 1 utilise deux disques, le RAID 10 en fait intervenir au moins quatre et combine la mise en miroir du RAID 1 avec l'agrégation en bandes du RAID 0.

RAID-1

Les différences entre les niveaux RAID 1 et RAID 5 s'évaluent en termes de performance et de coût. Une batterie de disques RAID 1 peut gérer deux fois plus de lectures qu'un disque autonome. L'inconvénient majeur du RAID 1 tient à l'espace disque requis, puisqu'il faut doubler la capacité. Par exemple, pour stocker 300 Go de données, il faut prévoir une capacité de 600 Go. Avec le RAID 5, si un utilisateur achète cinq disques, les quatre cinquièmes de la capacité sont utilisables, mais les volumes RAID 5 seront longs à reconstituer.

 

Cette définition a été mise à jour en avril 2018

- ANNONCES GOOGLE

LeMagIT

Close