TechTarget
Accès rapide :
Definition

reconnaissance faciale

La reconnaissance faciale (ou du visage) est une méthode d'identification biométrique d'un individu qui consiste à comparer les données d'une image numérique ou capturée en direct avec le dossier de la personne concernée.

Si les applications les plus courantes des systèmes de reconnaissance faciale concernent la sécurité, elles touchent cependant de plus en plus d'autres domaines. Citons par exemple Kinect, le système de jeu à reconnaissance de mouvement, qui utilise cette technologie pour différencier les joueurs, ou encore certains systèmes de paiement mobile qui s'en servent pour authentifier les utilisateurs de manière sécurisée. De plus, des systèmes de reconnaissance faciale sont en cours d'évaluation ou de déploiement pour la sécurité aéroportuaire.

La plupart de ces systèmes font appel à des codes numériques, appelés « faceprint » ou empreinte faciale, qui identifient 80 points nodaux sur le visage humain. Ici, les points nodaux sont des terminaisons qui servent à mesurer les variables du visage humain, comme la longueur ou la largeur du nez, la profondeur des orbites et la forme des pommettes. Ces systèmes capturent les points nodaux sur l'image numérique d'un visage humain et en stockent les données sous forme d'empreinte faciale, avec laquelle il est ensuite possible de comparer les données capturées sur les visages d'une image ou d'une vidéo.

Si les conditions sont favorables, les systèmes de reconnaissance du visage qui recourent aux empreintes faciales identifient rapidement et précisément des individus ciblés. Toutefois, si le visage est partiellement obscur ou de profil et non de face, ou si la lumière est insuffisante, le logiciel est moins performant. Pour autant, la technologie évolue vite et d'autres approches, notamment la modélisation 3D, pourraient résoudre les problèmes actuels. Selon l'agence américaine des normes et technologies NIST, l'occurrence de faux positifs dans les systèmes de reconnaissance du visage s'est réduite de moitié tous les deux ans depuis 1993, pour atteindre fin 2011 le taux de 0,003 %.

Actuellement, une bonne partie du développement se concentre sur les applications mobiles. Parmi les fonctions de reconnaissance faciale des smartphones, citons l'identification sur les photos en ligne et d'autres projets d'intégration sur les réseaux sociaux, ainsi que le marketing personnalisé. Une équipe de chercheurs de l'université Carnegie Mellon aux États-Unis a développé une application iPhone exemplaire : elle prend quelqu'un en photo et, quelques secondes plus tard, renvoie son nom, sa date de naissance et son numéro de sécurité sociale.

Facebook utilise la technologie de reconnaissance faciale pour automatiser partiellement l'identification des utilisateurs dans les photos. En voici le fonctionnement : chaque fois que quelqu'un est identifié dans une photographie, l'application stocke des informations sur les caractéristiques du visage de la personne. Une fois que le système a collecté assez de données sur quelqu'un pour l'identifier, il exploite ces informations pour reconnaître le même visage dans d'autres photographies et suggérer d'associer le nom de la personne à ces photos.

Les logiciels de reconnaissance faciale permettent en outre d'améliorer la personnalisation marketing. Des panneaux publicitaires dotés d'un logiciel intégré sont ainsi capables de reconnaître le sexe, l'appartenance ethnique et l'âge approximatif des passants pour diffuser de la publicité ciblée.

Selon un reportage de CBS News, près de la moitié de la population des États-Unis est identifiée dans une base de données de reconnaissance faciale.

Parmi les systèmes d'identification biométrique, citons la reconnaissance de la voix, de l'iris et de la texture de la peau, l'analyse des empreintes digitales et l'identification du réseau veineux des doigts.

Cette définition a été mise à jour en avril 2018

- ANNONCES GOOGLE

LeMagIT

Close