TechTarget
Accès rapide :
Definition

Smart contract

Cette définition fait partie de notre Guide Essentiel : Glossaire IT : Blockchain

Un smart contract (« contrat intelligent »), également appelé cryptocontrat, est un programme informatique qui contrôle directement le transfert de devises ou d'actifs numériques entre des parties sous certaines conditions.

Ce type de contrat ne sert pas seulement à définir les règles et pénalités qui s'appliquent dans le cadre d'un accord, à la manière qu'un contrat traditionnel, mais peut également mettre automatiquement en oeuvre ces obligations. Pour ce faire, il prend des informations en entrée, leur affecte une valeur en fonction des règles qu'il énonce, et exécute les actions requises par ses clauses contractuelles.
Par exemple, il détermine si un actif doit être cédé à une personne ou rendu à la personne qui l'a émis au départ. Les smart contracts sont stockés dans la technologie blockchain (« chaîne de blocs »), un registre décentralisé qui constitue également la clé de voûte du système bitcoin et d'autres cryptomonnaies. La technologie blockchain est idéale pour stocker les smart contracts, grâce à ses fonctions de sécurité et d'immuabilité.

Complexes, les smart contracts ont le potentiel pour transcender le simple transfert d'actifs, car ils sont capables d'exécuter des transactions dans de nombreux domaines ; des procédures judiciaires aux primes d'assurance, en passant par les accords de crowdfunding et les produits financiers dérivés. Ils rendent également possible une désintermédiation des domaines juridique et financier, notamment en simplifiant et en automatisant les processus routiniers et répétitifs pour lesquels avocats et banques facturent actuellement des sommes colossales. Le rôle des avocats pourrait d'ailleurs à l'avenir être bouleversé à mesure que les smart contracts gagnent du terrain, passant par exemple de l'arbitrage de contrats traditionnels à la production de modèles personnalisables de smart contracts.
En outre, la capacité des smart contracts non seulement à automatiser les processus, mais également à contrôler les comportements, ainsi que leur potentiel en matière d'audit en temps réel et d'évaluation des risques, peuvent s'avérer bénéfiques pour la conformité.

La notion de smart contract a été inventée par Nick Szabo, juriste et cryptographe célèbre pour avoir posé les bases de la monnaie numérique en 1994. L'idée n'avait à l'époque guère suscité d'intérêt, ni entraîné d'activité, car il n'existait pas de plateforme numérique capable de prendre en charge les smart contracts. Aujourd'hui, avec l'adoption croissante du bitcoin et la prise en charge de technologies de blockchain telles qu'Ethereum, les smart contracts, souvent adossés aux principales monnaies numériques pour le déclenchement des paiements, remportent de plus en plus de succès.

Cette définition a été mise à jour en avril 2018

- ANNONCES GOOGLE

LeMagIT

Close