TechTarget
Accès rapide :
Definition

Test de Turing

Cette définition fait partie de notre Guide Essentiel : Glossaire IT : Intelligence Artificielle (IA, AI)

Dans le domaine de l'intelligence artificielle (IA), le test de Turing est une méthode permettant de déterminer si un ordinateur est capable de penser comme un humain.

Son nom fait référence à Alan Turing, un mathématicien anglais pionnier de l'intelligence artificielle dans les années 1940 et 1950 et à qui l'on doit la première version du test. Selon les tests de ce type, un ordinateur est réputé doué d'intelligence artificielle s'il peut imiter les réponses d'un humain dans des circonstances données. Dans le test de Turing, si la personne qui réalise le test n'arrive pas systématiquement à déterminer si c'est un ordinateur ou une personne qui répond, alors l'ordinateur est réputé avoir « réussi » le test.

Le test de Turing élémentaire utilise trois terminaux. Deux sont commandés par des personnes et le troisième, par un ordinateur. Chaque terminal est physiquement séparé des deux autres. Une personne est l'interrogateur, tandis que l'autre personne et l'ordinateur lui répondent. L'interrogateur pose des questions à la personne et à l'ordinateur selon une forme préétablie, dans un domaine et un contexte donnés, et pendant une durée prédéfinie (par exemple 10 minutes).

A l'issue du temps imparti, il désigne quel terminal est à son avis commandé par une personne et lequel par un ordinateur. Le test est répété de nombreuses fois. Si l'interrogateur a raison dans la moitié des séries de tests ou moins, l'ordinateur est réputé doué d'intelligence artificielle, car son interrogateur le considère comme étant « aussi humain » qu'une personne.

Le test de Turing est cependant critiqué, notamment parce que la nature des questions est obligatoirement limitée pour que l'ordinateur puisse présenter les traits d'une intelligence ressemblant à la nôtre. Un ordinateur peut par exemple obtenir un score élevé si les questions relèvent d'un domaine de connaissances restreint, comme la théorie des nombres en mathématiques, et attendent un oui ou un non comme réponse.

Toutefois, en réponse à des questions plus larges, comme lors d'une conversation, un ordinateur aurait moins de chances de réagir à la manière d'une personne. Cette observation est particulièrement vraie s'il s'agit d'un thème à forte charge émotionnelle ou socialement sensible.

Dans certains cas précis, si les performances de la machine dépassent largement en qualité et en vitesse celles d'une personne, l'interrogateur saura facilement les départager. Par exemple, le moteur de recherche de Google devancerait considérablement une personne dans un test de Turing ciblant les recherches d'informations.

Pour de nombreux chercheurs, la question de savoir si un ordinateur peut réussir ou non un test de Turing n'est plus pertinente. Au lieu de se concentrer sur la façon de convaincre quelqu'un qu'il est en train de converser avec un humain et non avec un programme informatique, l'accent devrait être mis sur la façon de rendre une interaction homme-machine plus intuitive et efficace - en utilisant une interface conversationnelle, par exemple.

Cette définition a été mise à jour en avril 2018

- ANNONCES GOOGLE

LeMagIT

Close